Biographie

Après des études musicales au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve où elle obtient un Premier Prix de Chant dans la classe de Daniel Delarue, Alexia Cousin remporte à 18 ans le Premier Prix du Concours « Les Voix Nouvelles » en 1998.

 

Elle est invitée à se produire sur de nombreuses scènes d’opéra (Avignon, Marseille, Paris, Milan, Francfort, Dresde, Nantes, Genève, Bruxelles, Gènes, Montpellier) sous la direction musicale de Marc Minkowski, Yutaka Sado, Michel Plasson, Jean Claude Casadesus, Louis Langrée, Marek Janowski, Marco Guidarini, Armin Jordan, Myung-Whun Chung.

 

 

A l’opéra, elle a chanté Blanche de La Force (Les Dialogues des Carmélites, Poulenc), Micaela (Carmen, Bizet), Desdemona (Otello, Verdi), Tatiana (Eugene Oneguin, Tchaikovski), Iphigénie en Tauride (Gluck), Manon (Massenet),  Médéa (Connesson).

Elle a également incarné, dans les passionnantes mises en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser,

La Traviata (Verdi), Mélisande (Pelléas et Mélisande, Debussy), L’Aiglon (Honegger/Ibert).

 

On a pu l’entendre en concert dans le War Requiem de Britten, la mort de Cléopâtre de Berlioz, le Gloria et le Stabat Mater de Poulenc, Shéhérazade de Ravel, le Poème de l'amour et de la mer de Chausson, des mélodies de Duparc, ou des Lieder de Strauss.

 

Affectionnant particulièrement le répertoire du lied et de la mélodie française, elle a donné de nombreux récitals, accompagnée par Bertrand Halary.