Ma carrière                                 m’a permis de travailler avec des musiciens exceptionnels, de partager la vision de grands metteurs en scène. Ils m’ont appris énormément. J’ai fait intensément l’expérience des ressources qui sont nécessaires au chanteur lyrique.

 

Toutefois, enseigner le chant nécessite plus qu’une connaissance éprouvée du métier.  

J’ai été sollicitée très tôt pour des conseils: ce sont ces demandes réitérées qui, progressivement, ont fait naître ma curiosité puis ma passion pour la transmission, et qui m’ont  conduite à approfondir tous les aspects de l'enseignement du chant.

Déjà, au Conservatoire, la question de la pédagogie m’habitait. En assistant aux cours des autres élèves, j'en apprenais autant sur le chant que sur l'art d'enseigner.

La technique que j'enseigne est l'héritage de mon professeur: Daniel Delarue m’a transmis son art, ses connaissances techniques et son immense culture du chant. Il est l’architecte de ma voix et mon père artistique. J'ai enrichi cette technique de mon expérience et de mes recherches.

La technique vocale est universelle, mais  le corps, la voix et la personnalité d’un chanteur sont uniques. Le chanteur est l'instrumentiste de son corps-instrument. 

Ma pédagogie s’appuie sur une connaissance approfondie des mécanismes de la production vocale, de la posture et des techniques du mouvement. Elle permet d’optimiser le potentiel physique et artistique du chanteur.

Le seul et unique but de la maîtrise technique reste la réalisation artistique:  les moyens pour restituer la volonté du compositeur, la liberté de l’expression musicale et dramatique, l’incarnation d’un personnage à l’opéra, l’évocation sonore du poème au récital...

Le processus qui permet à une personnalité vocale de se révéler à elle-même doit être conduit avec justesse et clairvoyance, avec exigence et bienveillance. J'ai fait un jour le choix de m’y consacrer. C’est une gageure, une immense responsabilité et une joie de chaque instant.

 

Pédagogie